Microsoft impressionne avec ses appareils Windows 10.

Publié le 7 Octobre 2015

 

Tablettes, téléphones, ordinateurs: c’est la même chose.

Microsoft est maintenant un fabricant d’ordinateurs portatifs, grâce au tout nouveau Surface Book, qui accompagne une famille Windows 10 de plus en plus grande pour l’entreprise, avec en plus la tablette Surface Pro 4 et les téléphones Lumia 950 et Lumia 950 XL. Voici mes premières impressions des appareils, après un essai réalisé lors de leur présentation mardi à New York.

============================================================

 

Surface Book: aussi une tablette

 

La surprise du jour est sans aucun doute l’ordinateur Surface Book, une première pour Microsoft, qui ne risque d’ailleurs pas de se faire des amis en s’attaquant directement à ses partenaires de longue date comme Dell, HP et Lenovo.

Force est toutefois de reconnaître que l’ordinateur est particulièrement réussi, notamment avec son design joli et convertible, qui permet de retirer l’écran du clavier pour en faire une tablette. Celle-ci est toutefois moins puissante, puisque certaines composantes du Surface Book sont placées dans le clavier, et un peu grande.

Techniquement, c’est un ordinateur puissant et sans grand compromis qu’a créé Microsoft. Son écran est d’une bonne taille (13,5po), il est doté des tout derniers processeurs Intel Skylake (Core i5 ou Core i7), d’une carte graphique dédiée en option et il est livré avec un nouveau stylet Surface Pen, désormais plus précis.

Le Surface Book est, à bien des égards, l’ordinateur Windows le plus intéressant à voir le jour depuis plusieurs années. Malheureusement, comme c’est de plus en plus souvent le cas avec les appareils électroniques, le taux de change entre les dollars canadiens et américains fait ici plutôt mal, puisque l’appareil sera vendu au Canada à partir du 26 octobre 1949$ et plus.

 

Surface Pro 4: aussi un ordinateur

 

Avec l’arrivée du Surface Book, Microsoft n’avait pas besoin de réinventer sa tablette Surface Pro, dont la quatrième édition propose principalement cette année de nouvelles composantes, qui lui permettent d’annoncer 30% plus de puissance qu’auparavant.

Microsoft en a tout de même légèrement revu le design en y intégrant un écran un peu plus grand, à 12,3po de diagonale, sans pour autant agrandir l’appareil.

Tout comme avec le Surface Book, la tablette est maintenant dotée d’une surface magnétique sur le côté, qui permet d’y poser le stylet Surface Pen lorsqu’on ne l’utilise pas. Celui-ci demeure bien en place sur un bureau, mais reste à voir si ce sera la même chose dans un sac de transport.

Notons que le stylet est désormais inclus avec la tablette, mais que son clavier, qui permet de transformer l’appareil en un véritable ordinateur portatif, ne l’est toujours pas. Le clavier a d’ailleurs été complètement revu. Ses touches sont désormais détachées, ce qui permet d’écrire un peu plus facilement, et son pavé tactile est 40% plus grand qu’auparavant, une amélioration qui fera le plus grand bien.

La Surface Pro 4 sera aussi vendue à partir du 26 octobre, à un prix de base de 1179$.

 

 

 

Lumia 950 et 950 XL: aussi des ordinateurs

 

Microsoft a finalement dévoilé les Lumia 950 et Lumia 950 XL, ses premiers téléphones intelligents haut de gamme depuis environ 2 ans.

Le fabricant américain n’échappe pas ici à la mode des phablettes, puisque son plus petit appareil est doté d’un écran OLED de 5,2po, alors que le plus grand mesure pour sa part 5,7po. Côté caractéristiques, ceux-ci n’ont rien à envier aux appareils Android les plus puissants, avec leur résolution Quad HD, 32Go d’espace avec fente pour carte microSD, un capteur de 20 mégapixels et les processeurs Snapdragon 808 et Snapdragon 810.

Des composantes puissantes, qui permettent d’ailleurs, grâce à la fonctionnalité Continuum, de relier l’appareil à un écran et à un clavier pour en faire un véritable ordinateur, doté de la suite Microsoft Office.

Les Lumia 950 et Lumia 950 XL seront lancés au Canada en décembre, à un prix de 749$ et de 849$ respectivement.Le marché de la mobilité ne sera pas bouleversé du jour au lendemain, mais il sera intéressant de voir si Microsoft parviendra à profiter de son erre d’aller avec Windows 10 pour amorcer une (très longue) remontée dans le monde des téléphones intelligents.

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #téléphonie mobile

Repost 0
Commenter cet article

urgent!!! 08/10/2015 15:18

http://laveritenevousplaira.wix.com/laverite

Le sage ne parle que si quelqu'un l'écoute...sans connaissances....tout peut être accepté