Sur la route avec CarPlay.

Publié le 21 Octobre 2015

 

Apple s’invite sur votre tableau de bord.

Après les téléphones, les ordinateurs et les tablettes, Apple peut-il améliorer les systèmes d’infodivertissement des véhicules? C’est ce que quelques heures sur la route avec la plateforme CarPlay semble confirmer, surtout lorsqu’on la compare avec ce que les fabricants automobiles ont généralement à offrir. Mise à l’essai.

CarPlay est une fonctionnalité d’iOS qui permet de brancher son iPhone au tableau de bord d’un véhicule compatible pour remplacer son système d’infodivertissement par celui d’Apple.

Quelques véhicules commencent à offrir CarPlay, comme la Chevrolet Volt 2016, dans laquelle ce test a été effectué. Certains systèmes d’infodivertissement tiers, comme le NEX de Pioneer, peuvent aussi être achetés et installés dans un véhicule.

Dans tous les cas, il est bon de noter que la plateforme d’Apple est contrôlée par le téléphone, et non par l’automobile elle-même, et qu’elle ne remplace que temporairement le système habituel de la voiture.

Les avantages de cette fonctionnalité sont nombreux. Quelqu’un qui ne possède pas d’iPhone peut donc quand même profiter normalement de la voiture, et chaque membre d’une famille pourra, par exemple, brancher son propre iPhone pour écouter sa musique ou avoir accès à ses messages.

Encore plus important, ce sera ainsi Apple qui dictera le rythme des mises à jour de CarPlay, et non les fabricants automobiles, avec lesquels il faut souvent s’armer de patience pour ce genre de choses.

 

 

 

Visuellement, l’interface de CarPlay rappelle celle de l’iPhone lui-même, avec de gros icônes qu’il est possible de sélectionner pour lancer des applications. Celles-ci peuvent être touchées avec les doigts sur un écran tactile, ou être opérés avec les molettes et boutons habituels du véhicule.

CarPlay est toutefois surtout conçu pour être contrôlé avec Siri, l’assistant vocal de l’iPhone. C’est à celui-ci que l’on demande l’itinéraire pour rentrer à la maison ou d’écrire un message texte à un ami pour le prévenir de notre arrivée. Siri permet aussi de contrôler sa musique plutôt efficacement, alors qu’on peut lui demander des commandes complexes comme «joue le dernier album de Jean Leloup».

 

 

L’assistant personnel connaît évidemment encore des ratés, notamment lorsque des noms propres anglophones doivent être reconnus dans une conversation en français, mais celui-ci est quand même efficace et permet surtout d’avoir accès à son information sans jamais quitter la route des yeux.

D’ailleurs, lorsqu’on reçoit ou envoie un message texte, Siri offre de lire les messages entrants et confirme vocalement ce qu’il a compris après qu’un message a été dicté, mais ceux-ci ne sont jamais affichés textuellement sur l’écran de la voiture.

 

Quelques applications compatibles

 

 

 

 

CarPlay est surtout utilisé avec les applications d’Apple, comme Plans, Messages et Musique. Certaines applications tierces sont toutefois aussi compatibles, et elles affichent alors une interface simplifiée conçue pour la voiture. C’est notamment le cas de Rdio et Spotify.

Quelques applications importantes manquent toutefois à l’appel. Il est ainsi impossible de lire ses courriels sur CarPlay, et on doit absolument utiliser la navigation d’Apple, même si on préfère utiliser Google Maps.

Au moins, Plans s’est beaucoup amélioré depuis son lancement, et le service d’Apple est généralement meilleur que celui proposé par les fabricants de voitures.

 

 

La marche n’était pas bien haute

 

 

En analysant un peu le système d’Apple, on réalise d’ailleurs rapidement que cette réflexion revient souvent. Ce que propose CarPlay, sans forcément être transcendant, répond à la demande et surpasse dans tous les cas les systèmes d’infodivertissement des constructeurs automobiles, qui demandent parfois de payer une connexion internet supplémentaire et qui sont souvent dotés d’interfaces lourdes et pas toujours intuitives.

De plus, CarPlay ne nécessite aucune installation, puisqu’il suffit de brancher son iPhone (n’importe quel modèle depuis l’iPhone 5) dans la prise USB du véhicule pour pouvoir en profiter.

Cette première version marque une amélioration par rapport aux voitures existantes, que les propriétaires d’iPhone utiliseront certainement dans la vie de tous les jours. Il y a toutefois encore place à amélioration. Une meilleure intégration aux voitures serait notamment appréciée. «Dis Siri, tu peux monter le chauffage?»

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #techno application

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article