Essai de Mario & Luigi: Paper Jam pour la Nintendo 3DS

Publié le 25 Janvier 2016

 

Ceux qui trouvent que les Mario Bros manquent de plombiers moustachus peuvent se réjouir : le nouveau Mario et Luigi : Paper Jam pour la Nintendo 3DS rassemble deux Mario, le premier de l’univers Mario et Luigi, et l’autre de l’univers Paper Mario. Une rencontre humoristique plutôt amusante, mais ponctuée de plusieurs longueurs.

Mario et Luigi : Paper Jam est le cinquième volet d’une série de jeux de rôle pour consoles mobiles qui s’étend sur plusieurs générations, soit les Gameboy Advance, Nintendo DS et Nintendo 3DS. La franchise met en vedette les frères Mario et Luigi, les figures de proue de l’univers de Nintendo.

Pour ceux qui ne connaissent pas la série, Mario et Luigi est un mélange des genres quand même intéressant, où les éléments classiques des jeux de rôle sont présents, comme des personnages qui progressent au fil du temps et des combats tour à tour, mais où les mécaniques de base de Mario Bros sont utilisées pour sceller l’issus des combats, comme sauter sur la tête des Goomba.

La fusion fonctionne plutôt bien, et le fait que les réflexes remplacent le hasard dans les combats rend ceux-ci un peu plus intéressants que dans les jeux de rôles traditionnels (le volet stratégique reste pour sa part le même, quand vient le temps par exemple de choisir son attaque ou les aliments à prendre pour récupérer de l’énergie).

 

 

 

Bons dialogues, histoire simple

 

 

 

 

Mario et Luigi : Paper Jam débute sur une gaffe de Luigi, qui emmène (presque) tous les personnages de l’univers Mario Paper dans celui de Mario et Luigi, notamment Mario, Luigi, Peach, Bowser, Bowser Jr. et des dizaines de Toad, qu’il faudra (péniblement) récupérer par la suite.

Tous les personnages se retrouvent, et une aventure d’une trentaine d’heures s’en suit pour permettre à Luigi et aux deux Mario de retrouver des Toad cachés un peu partout dans les différents mondes du jeu, de retrouver les princesses, vaincre les Bowser et de rétablir l’ordre des choses.

Alors que les jeux de rôle se distinguent normalement par la qualité de leur histoire et de leurs personnages, celle-ci est ici un peu mince. C’était à prévoir pour une aventure de Mario, mais disons que cette faiblesse devrait réduire un peu l’intérêt du jeu pour les joueurs plus âgés.

Au moins, le titre se reprend dans ses dialogues, drôles et savoureux, remplis d’autodérision et de références aux autres titres de la série.

Au passage, notons que la version québécoise du jeu est particulièrement bien traduite, avec des choix de mots qui feront peut-être parfois grincher les oreilles des puristes, mais qui sonnent en revanche bien plus crédibles que la moyenne.

 

 

 

 

 

Mario et Luigi : Paper Jam rassemble plusieurs mécaniques variées au sein d’un même jeu.

Parfois, on se déplace avec les trois personnages comme dans un jeu de rôle classique, et parfois, on doit sauter et courir comme si on était dans un véritable Mario Bros. Le titre est aussi parsemé de différents mini-jeux, comme des combats de Titancartons, des jeux de cache-cache avec les Toad et plus.

Tous ces modes sont corrects, sans jamais toutefois atteindre de sommet. La recherche des Toad peut malheureusement aussi être plutôt redondante. Les moments les plus intéressants sont probablement les batailles contre les «boss», dont certaines sont particulièrement ardues.

Heureusement, les plus jeunes pourront activer le mode facile pour améliorer leurs caractéristiques.

Notons qu’il est aussi possible de s’aider dans sa besogne avec des cartes, qui nous confèrent des habiletés temporaires. Ces cartes peuvent être améliorées en les associant à des Amiibo, ce qui accorde un avantage à ceux qui possèdent une figurine du genre.

Mario et Luigi : Paper Jam est dans son ensemble un jeu correct, qui ne passera pas à l’histoire, mais qui représente quand même un divertissement amusant. Le jeu sera lancé

 

vendredi le 22 janvier pour 49,99$.

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Jeux vidéo

Repost 0
Commenter cet article

Maeva 11/11/2016 05:36

J’ai adoré Mario & Luigi:Paper Jam ! Je l’ai trouvé vraiment marrant. Avec mon frère, on se chamaillait pour savoir à qui le tour d’y jouer.