Kodak Super 8 Camera: attention au portefeuille! (CES 2016).

Publié le 18 Janvier 2016

 

Les technologies analogiques sont de retour en force au CES 2016. Si le retour des tables tournantes haut de gamme (Sony PS-HX500, Technics SL-1200G, etc.) était un peu à prévoir considérant la recrudescence du genre au cours des dernières années, Kodak a réservé une petite surprise au CES 2016: la Kodak Super 8 Camera.

 

 

Celle-ci est une véritable caméra Super 8, qui fonctionne avec les mêmes cartouches que les cinéastes amateurs utilisaient dans les années 60 et 70. Techniquement, l’appareil est doté d’un objectif interchangeable RICOH (6 mm, 1:1.2), et il est compatible avec les cartouches de 15 mètres de Kodak (noir et blanc ou couleur).

La caméra offre aussi quelques éléments plus modernes, comme un microphone interchangeable pour enregistrer l’audio (que l’on enregistre sur une carte SD), et un viseur numérique, comme avec une caméra numérique régulière.

Il est bon de noter que ce qui est affiché sur le viseur n’est toutefois pas enregistré sur la carte SD.

 

 

 

Les films pour la Kodak Super 8 Camera seront vendus avec le développement, mais aussi avec la numérisation en 4K. Ceux qui développeront leurs films recevront donc leur négatif par la poste, et un lien par courriel pour télécharger leur vidéo.

Une bonne idée, surtout que Kodak n’offre pas de projecteur pour regarder les films pour l’instant.

Malheureusement, si la caméra est plutôt abordable (un peu plus de 400$ américains environ), tourner avec elle ne le sera pas. Kodak n’a pas annoncé de prix final, mais l’entreprise planifierait pour l’instant de vendre ses cartouches (avec le développement et la numérisation) pour 80$ américains environ.

Avec une durée moyenne d’un peu moins de trois minutes seulement, voilà qui pourrait grandement nuire à son adoption, surtout considérant la qualité limitée du format Super 8.

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Techno

Repost 0
Commenter cet article