test de l’iPhone SE.

Publié le 4 Avril 2016

 

Apple lance aujourd’hui au Canada l’iPhone SE, un téléphone qui reprend le boitier de l’iPhone 5S, mais avec les caractéristiques internes de l’iPhone 6S. Le résultat est un appareil petit et abordable, qui n’est pas pour tout le monde, mais qui représente un bon achat pour ceux à la recherche d’un iPhone et qui sont capables de tolérer son écran de 4 pouces. Voici mon test vidéo du téléphone.

 

 

 

Tel qu’indiqué dans la vidéo, l’iPhone SE est avant tout une question de grandeur. Son design tient fermement entre les mains et est agréable à utiliser, mais ceux qui sont habitués aux écrans de 5 pouces et plus auront probablement de la difficulté à revenir en arrière.

 

C’est possible, ceci dit, et après une dizaine de jours avec le téléphone, je ne peux pas vraiment dire que les grands écrans me manquent tant que ça. À choisir, j’opterais toutefois pour un modèle plus grand.

 

 

 

De bonnes caractéristiques

 

Ceux qui sont à l’aise avec le format peuvent au moins se réjouir à l’idée que le nouveau téléphone d’Apple offre une expérience sans compromis, contrairement à l’iPhone 5C, le premier téléphone plus abordable d’Apple qui était pour sa part une génération en retard lors de son lancement.

Celui-ci est rapide, grâce au processeur A9 d’Apple, et ses 2 Go de mémoire vive devraient lui assurer une bonne durée de vie, peut-être même considérablement plus longue que celle de l’iPhone 6. L’Interface est fluide, et les applications les plus lourdes pourront fonctionner avec l’appareil sans problème pour encore quelques années.

On aime aussi son appareil photo de 12 mégapixels, le même que sur l’iPhone 6S. Celui-ci n’offre pas la stabilisation optique de l’iPhone 6S Plus, mais est tout de même rapide et bon dans la plupart des conditions.

Seules petites faiblesses par rapport à l’iPhone 6S, le lecteur d’empreinte digitales TouchID est plus lent (assez rapide pour qu’on s’en serve, mais assez lent pour voir la différence) et celui-ci n’est pas doté d’un écran 3D Touch (qu’on utilise peu pour l’instant sur l’iPhone 6S de toute façon).

L’iPhone SE dépasse toutefois l’iPhone 6S sur son autonomie, grâce notamment à son petit écran. Vous devrez encore le brancher tous les jours, mais vous pourrez probablement éviter de trainer un chargeur avec vous lors des journées chargées.

Celui-ci partage malheureusement aussi les défauts de l’iPhone 6S, comme sa capacité minimale trop basse, à 16 Go seulement. Son autonomie devrait aussi diminuer avec les années, et son efficacité pourrait baisser au rythme des mises à jour.

 

 

Prix
format

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le principal attrait de l’iPhone SE est évidemment son prix, à 579$ sans entente.

Il est possible de trouver d’excellents téléphones Android moins chers, mais ceux qui aiment l’écosystème d’Apple économisent 320$ par rapport à l’iPhone 6S. Ce n’est pas rien.

Il est aussi possible de l’acheter gratuitement avec une entente de deux ans. Il faudra toutefois alors s’équiper d’un forfait dispendieux. Comme c’est toujours le cas, mieux vaut calculer laquelle des deux options vous permet de payer le moins cher à long terme

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #téléphonie mobile

Repost 0
Commenter cet article