Le PowerBook d'Apple a 25 ans

Publié le 24 Octobre 2016

 

 

 

 

 

 

Lorsque Apple lança le 21 octobre 1991 son premier modèle d'ordinateur portable, le PowerBook, la firme américaine mit en branle une véritable révolution informatique, jetant les bases de la recette du portable, que toutes les grandes marques suivent encore aujourd'hui.

Selon Eric Smith, analyste senior spécialisé dans les tablettes et les écrans tactiles chez Strategy Analytics, le PowerBook a eu un impact majeur «dont on ressent toujours aujourd'hui les répercussions sur le marché».

Tout comme le téléphone devait mener vers l'invention inévitable de la télévision, le PC de bureau, dans le monde professionnel surtout, a tout de suite créé une attente forte, celle de l'avènement d'un PC aux performances équivalentes mais qui soit réellement portable.

Au tournant des années 1990, Toshiba et Compaq avaient déjà entamé le travail et s'étaient positionnés comme pionniers sur le marché encore embryonnaire de l'ordinateur portable.

 

 

 

 

 

 

LE PLUS BEAU ET LE PLUS LÉGER

Mais Apple adore ce genre de défi et s'est efforcé de faire passer cette invention à la vitesse supérieure.

«Apple s'est depuis longtemps spécialisé dans la stratégie consistant à laisser le marché se décanter et tester chaque technologie nouvelle pendant quelque temps, puis à raffiner le concept en le redéfinissant complètement», explique Eric Smith. Le PowerBook aura été un exemple parfait de cette stratégie.

C'était le portable le plus beau et le plus léger du marché, grâce à l'apport de Sony en matière de miniaturisation et de techniques de conception. Mais la fonctionnalité unique qui l'a rendu révolutionnaire était son trackpad intégré et l'espace réservé devant le clavier pour reposer ses poignets en tapant sur les touches, ce qui le rendait vraiment confortable à utiliser.

 

 

 

 

 

LE RETOUR DE STEVE JOBS

«L'intérêt primordial d'Apple pour le design industriel et la mobilité a ouvert la voie à des formes de PC encore plus minces, au point que les tablettes et les appareils 2-en-1 d'aujourd'hui sont maintenant assez puissants pour traiter n'importe quelle tâche quotidienne», continue Eric Smith.

Le PowerBook fut un succès instantané. Pendant une courte période, il monopolisa même 40 % du marché des ordinateurs portables. Mais après un an, cet avantage avait fondu, car une fois la recette fixée, il ne fallut pas longtemps aux concurrents pour rattraper leur retard.

Et même si Apple a ensuite continué à innover dans le domaine de l'informatique portable, il fallut attendre le retour de Steve Jobs à la tête de la compagnie pour que ces idées neuves - wi-fi intégré, coque en titane, ports USB, écran large - ne se transforment enfin en ventes, replaçant Apple au sommet du marché des ordinateurs haut de gamme.

 

 

 

 

 

 

LA TABLETTE HYBRIDE, AUSSI RÉVOLUTIONNAIRE?

Depuis 1991, le «notebook», au départ simple outil professionnel, est devenu l'archétype de l'ordinateur actuel. Selon les données de Strategy Analytics, le marché se partage actuellement entre 65 % de portables et 35 % d'ordinateurs de bureau. Lorsque le premier PowerBook fut lancé, l'intégralité des ventes de portables ne totalisait que 5 % du marché des ordinateurs individuels.

«Ce qui est particulièrement intéressant, c'est que Microsoft a fini par reprendre l'avantage face à Apple avec sa tablette PC hybride précisément à une époque - entre 2014 et 2015 - où les portables d'Apple arrachaient d'importantes parts de marché à ses concurrents PC», souligne Eric Smith.

En à peine trois ans, la Surface Pro de Microsoft a eu autant d'impact sur le monde informatique (définissant le standard de la tablette hybride) que le premier PowerBook à son époque. «On estime à 25 % du nombre de tablettes qui seront vendues en 2020 celui des tablettes hybrides, soit environ 60 millions d'unités», continue Eric Smith.

Mais il existe toujours une forte attente pour des ordinateurs portables novateurs et il n'est pas surprenant qu'Apple soit en ce moment en train de préparer le lancement de sa dernière génération de MacBook Pro. Sera-t-il aussi révolutionnaire que son glorieux aîné?

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #techno informatique

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

16'Bill 25/10/2016 14:37

http://Money4Task.com/?ref=292078

mobile marketing trend 25/10/2016 10:24

great job !