L’Apple TV gagne en polyvalence.

Publié le 25 Novembre 2015

 

Les applications tierces changent la donne pour la petite console.

Apple a lancé récemment l’Apple TV de quatrième génération, un appareil plus polyvalent qu’auparavant grâce à de nouvelles composantes, à une manette améliorée et à l’ajout d’une boutique d’applications. Une mise à jour importante, mais qui ne révolutionne pas le produit pour autant.

 

 

 

Un appareil évolué

 

L’Apple TV a beaucoup changé depuis la troisième génération. Dans l’ensemble, on dirait que tout ce qu’avait fait Apple jusqu’ici n’était qu’une mise en bouche, et que la nouvelle console est (finalement) la pièce de résistance.

Outre son design plus épais qu’auparavant, la console intègre désormais un processeur plus puissant, le même qui équipe l’iPhone 6, plus de mémoire vive et plus de capacité, pour ne nommer que quelques modifications matérielles.

C’est lorsqu’on allume l’appareil que les véritables changements apparaissent. Apple a doté sa console d’une interface améliorée, plus jolie et présentant une plus grande fluidité.

Pour y naviguer, on utilise la nouvelle télécommande Siri Remote, équipée d’un pavé tactile archi-sensible. Trop sensible? Peut-être. Ceux qui ont tendance à tenir leur manette dans leurs mains lorsqu’ils écoutent la télé devraient d’ailleurs perdre cette manie avant d’acheter l’appareil, au risque de faire constamment apparaître le curseur à l’écran.

 

 

La manette peut aussi être programmée pour contrôler directement le volume de son système audio directement. Ceux qui sont équipés d’une télé récente pourront même allumer et éteindre leur appareil avec la Siri Remote, en plus de changer automatiquement l’entrée vers celle de l’Apple TV.

La manette est aussi équipée d’un microphone, qui permet de converser avec l’assistant personnel Siri. Malheureusement, la fonctionnalité est offerte en anglais seulement pour l’instant.

 

 

Pour toutes ces améliorations, quelques fonctions manquent toutefois à l’appel. L’Apple TV n’est notamment pas compatible avec la ultra-haute définition (UHD), une norme encore jeune, mais qui commence certainement à se tailler une place importante dans l’industrie. L’Apple TV a aussi perdu son port audio optique, un changement qui ne devrait toutefois toucher qu’une minorité d’utilisateurs.

 

 

 

Quelques applications se démarquent

 

L’Apple TV se signale avant tout par ses applications.

Celles d’Apple sont évidemment toujours présentes, et tous les services de diffusion vidéo habituels répondent à l’appel, comme Netflix, YouTube et Crave TV. L’arrivée d’applications tierces permet toutefois un nouveau genre d’expérience avec la console.

Plusieurs jeux retiennent notamment l’attention. Même si la majorité sont tout simplement des jeux iPhone projetés sur un écran plus gros et adaptés pour être utilisés avec la télécommande, certains s’en tirent très bien, comme Alto’s Adventure et Lumino City.

Grâce à la sauvegarde iCloud, vous pourrez d’ailleurs reprendre sur votre téléviseur une partie commencée sur votre iPhone ou votre iPad, et vice versa.

 

 

D’autres jeux offrent pour leur part une jouabilité plus originale et profitent de l’écran pour créer un autre genre de divertissement. L’application Sing!, par exemple, permet de chanter des chansons de karaoké, affichant les paroles à la télé pendant que les participants utilisent leur iPhone comme microphone.

Outre les jeux, on retient notamment l’application Touchpress, qui présente de la musique classique à l’écran de plusieurs façons, avec des choses comme un schéma des différents instruments de l’orchestre au moment où ils sont utilisés, une vidéo du concert et les partitions de la pièce. Impressionnant.

 

 

Ceux qui veulent regarder des vidéos enregistrées sur leur ordinateur ou un serveur local peuvent aussi finalement le faire avec différentes applications, comme la populaire Plex.

Ce ne sont toutefois pas tous les logiciels qui sont intéressants sur un grand écran. L’outil de diffusion de vidéos en direct Périscope, par exemple, ressemble plus à une expérience ratée qu’à un logiciel produit par une grande compagnie comme Twitter.

 

 

Le futur ou le présent?

 

L’Apple TV de quatrième génération marque une amélioration importante par rapport à ses prédécesseurs, cela ne fait aucun doute. Rien de ce qui est proposé ne change vraiment l’expérience télévisuelle par contre, du moins si on compare l’Apple TV aux autres appareils du genre sur le marché.

Bref, même si Apple déclare sur son site web «Bienvenue dans le futur de la télé», on se sent plus dans le présent que dans l’avenir. Un présent qui est toutefois tout à fait réussi.

 

 

 

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #techno informatique

Repost 0
Commenter cet article